Le CBD et la maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se traduit par une forme de démence et qui survient généralement chez les personnes âgées d’environ 65 ans. Aujourd’hui, on estime le nombre de malades dans le monde à 24 millions de personnes. 

La maladie d’Alzheimer, c’est quoi exactement ?  

  • Que se passe-t-il dans le cerveau ?

Chez les personnes atteintes d’Alzheimer, les cellules nerveuses du cerveau meurent progressivement, ce qui engendre un rétrécissement du cerveau. 

L’Alzheimer provoque la formation de plaques amyloïdes autour des neurones, ces dernières empêchent les neurones et les neurotransmetteurs de bien fonctionner.  

La maladie entraîne également l’apparition de nœuds neurofibrilles, ces derniers sont composés de neurones en cours d’extinction et contiennent des accumulations intracellulaires de filaments de la protéine TAU entrelacés. Cette protéine est censée favoriser le mécanisme de transport des cellules seulement au fur et à mesure que la maladie évolue, une quantité importante d’ions phosphate altèrent le transport de substances dans la cellule ce qui entraîne la mort du neurone. 

 

  • Symptômes et stades de la maladie d’Alzheimer

Le stade précoce  
Ce stade de la maladie est le moins avancé, les premiers symptômes se caractérisent par de petits trous de mémoire à court terme. Il peut arriver que les personnes atteintes oublient ce qui a pu être dit lors d’une conversation ou qu’elles égarent des objets. Il est aussi possible qu’elles aient du mal à s’orienter, à retrouver leur chemin ou encore à trouver leurs mots. Tous ces symptômes sont très frustrants et entraînent souvent un repli sur soi, de l’agressivité ou encore dans certains cas une dépression 

Stade intermédiaire 
A ce stade de la maladie, les problèmes de mémoire s’amplifient et ce n’est plus seulement la mémoire à court terme qui est affectée mais également la mémoire à long terme. Cela se traduit, par exemple, par une difficulté à reconnaître certains visages pourtant familiers, une détérioration de l’orientation spatiale et temporelle, ces nouveaux symptômes entraînent le besoin d’une aide au quotidien. 

Il est probable, dans certains cas, que les patients ressentent une forte envie de bouger ou une forte agitation, certains développent même des croyances et peurs délirantes. 

Stade tardif  
Cette phase de la maladie oblige les patients à être totalement dépendants d’une aide au quotidien. Les problèmes d’élocution surviennent et dégénèrent rapidement, à cela s'ajoutent les problèmes de respiration, de mastication ou encore de déglutition. 

Enfin, des problèmes de motricité important surviennent, les membres se raidissent et les patients sont dans la nécessité de rester alités, ces derniers perdent le contrôle de la vessie et des intestins. Les symptômes sont très lourds et difficiles aussi bien pour le patient que pour son entourage.   

Le CBD et la maladie d’Alzheimer 

Depuis plusieurs années, les vertus du cannabidiol ont fait l’objet de nombreuses études, parmi elles beaucoup avaient pour sujet l’impact que le CBD peut avoir sur des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. 

Ces études ont montré que le CBD n’avait pas le pouvoir de guérir ou soigner la maladie mais qu’en revanche ce dernier apportait un complément dans la prise en charge des symptômes de la maladie et que par conséquent il pouvait améliorer les conditions de vie des patients.  

Le CBD aurait un impact sur trois principaux symptômes ; les douleurs, les angoisses et enfin les troubles du sommeil. 

  • Réduction des douleurs

Bien dosé, le CBD permettrait de diminuer les douleurs provoquées par la maladie d’Alzheimer notamment grâce à son action anti-inflammatoire et anti-douleur. En effet, le CBD possède un pouvoir d’inhibition des récepteurs liés à la transmission de la douleur et aujourd’hui de nombreuses personnes souffrant de fibromyalgie ou de sclérose en plaque utilisent le cannabidiol pour soulager leurs douleurs. Les patients atteints d’Alzheimer souffrent aussi de douleurs chroniques musculo squelettiques et neuropathiques.  

Le CBD est une alternative aux anti-inflammatoires ou analgésiques, en effet le CBD est efficace et naturel, de plus il n’engendre aucun effet secondaire. 

  • Réduction du stress et des angoisses 

Les pertes de mémoires, le sentiment de confusion constant, la perte de repère ou encore la perte d’autonomie sont des éléments qui constituent une grosse source de stress et d’angoisses pour les patients. Le protocole de prise en charge de la maladie inclut bien souvent la prise d’antidépresseurs ou d'anxiolytiques, ces traitements sont assez contraignants de par leurs nombreux effets secondaires. 

Aujourd’hui, nous savons que le CBD a un fort pouvoir de relaxation, sa prise entraîne une sensation de calme et d'apaisement qui favorise la réduction du stress, de l’anxiété et de potentielles crises d’angoisses. 

  • Réduction des troubles du sommeil

40 à 70% des patients atteints de la maladie d'Alzheimer souffrent de troubles du sommeil ; déambulations nocturnes, rythme du sommeil perturbé, baisse de la qualité du sommeil etc… 

Ces troubles du sommeil sont très fatigants pour les malades et participent à la baisse de qualité de leurs conditions de vie. Mais nous savons de nos jours que le CBD atténue grandement les troubles du sommeil, de plus aujourd’hui en Suisse plusieurs établissements hospitaliers ont adopté le CBD pour aider les patients atteints d’Alzheimer.  

L’utilisation du CBD dans ces établissements s’est avérée très efficace, en effet le personnel de santé a remarqué une amélioration significative de la qualité du sommeil des patients concernés. 

En savoir plus sur le CBD Suisse